Braine-le-Comte : Site Officiel

Du 18 juin 2019 à 19:00 au 18 juin 2019 à 00:00

Conférence sur la monoparentalité

1 famille sur 3 est monoparentale.

Selon le SPW pouvoirs locaux action sociale : « La Wallonie compte entre 12% de familles monoparentales et 30% si on tient compte des gardes alternées des enfants. Les mères seules avec enfant(s) représenteraient 10% des ménages wallons et les pères seuls en charge de famille, moins de 2%. Ces foyers monoparentaux présentent le risque le plus élevé de pauvreté (54,6%), de difficultés à payer le logement (65%),… Cette précarité est accrue pour les mères à la tête de ce type de structure familiale. ».

Le mardi 18.06.2019 à 19h aura lieu, en la salle des Mariages, une conférence sur le thème de la monoparentalité.

Martin Wagener, sociologue et Professeur en analyse des politiques sociales à la FOPES (Faculté ouverte de Politique économique et sociale), à TRAV (Ecole des Sciences du Travail) et au CIRTES (Centre interdisciplinaire de Recherche Travail, État et Société), sera notre orateur. Il a écrit une thèse qui traite des trajectoires de monoparentalité au niveau de la relation au travail et au logement dans la Région de Bruxelles-Capitale.

La conférence propose d’éclairer la monoparentalité à partir d’une perspective qui aborde l’évolution des trajectoires monoparentales à la fois comme condition parentale et comme rapport au travail, au logement et à la ville en se basant sur des méthodes qualitatives et quantitatives. Les manières dont se sont passées la vie en couple et la séparation ont une forte influence sur l’entrée en monoparentalité. Par la suite, les parents doivent articuler des projets d’insertion, de formation ou de travail avec la vie familiale et d’autres activités. Le rapport au logement et aux différents quartiers est aussi important en ce que l’on peut y voir des formes de vivre ensemble ainsi que des situations d’isolement où les réseaux de parenté, d’amitié et de sociabilité sont difficilement mobilisables. La thèse est traversée par un double mouvement : d’un côté, il y a une volonté de rendre compte des vulnérabilités sociales et des facteurs de précarité au niveau des individus et de l’autre, il y a une volonté de saisir les cadres structurels, les capacités d’action et les supports institutionnels nécessaires pour que puissent advenir des figures du sujet-acteur, c’est-à-dire vivre plus positivement la situation monoparentale.

Inscription gratuite et obligatoire à : ludivine.papleux@7090.be ou au 0491/615.744
 

 

 

Options

Imprimer la page

Envoyer à un ami

Ajouter à mes favoris

Focus

Horaires réduits > 01.07
Horaires réduits > 01.07 »